Accueil » Chirurgie mammaire » La réduction mammaire

Chirurgie esthétique des seins : la réduction mammaire

Réduction mammmaire à Paris - Dr Benjamin Azoulay

La réduction mammaire, qu’est ce que c’est ?

Réduction mammaire à Paris

Le chirurgien plasticien, Docteur Azoulay, utilise une technologie de pointe accompagnée de sa vaste expérience pour garantir les meilleurs résultats lors d’une réduction mammaire.

Beaucoup de femmes trouvent que la taille, la forme, ou le contour de leur poitrine ne correspondent pas à l’image qu’elles ont de leur corps. Certaines ressentent de la douleur ou de l’inconfort dû à la taille de leur sein et à la pression qu’effectue leur soutien-gorge sur leurs épaules et leurs cous. Des seins trop gros peuvent affecter la posture, limiter l’activité physique et les exercices, et il peut être compliqué de trouver des vêtements appropriés. Des regards insistants et des insultes peuvent affecter l’image de soi et avoir un impact psychologique en supplément du problème physique.

Dans notre centre chirurgical de Paris 16, nous faisons des opérations de réductions mammaires permettant de réduire et redraper les seins démesurément grands et tombants à une taille et une forme plus naturelles. La réduction mammaire améliore les contours du corps, réduit la douleur et améliore le confort durant les exercices physiques. La réduction mammaire est majoritairement effectuée sur des femmes ayant des seins très développés. Cela peut arriver parfois aux adolescentes. Le taux de satisfaction après une réduction mammaire est très élevé et beaucoup de femmes regrettent après-coup de ne pas l’avoir fait plus tôt.

La candidate idéale à une réduction mammaire est généralement gênée par la taille ou l’asymétrie de ses seins. La candidate ne doit pas avoir de conditions médicales particulières telles que : problème cardiaque, hypertension, diabètes, problèmes au niveau des tissus, etc. Si une grossesse est prévue, il est bon d’attendre après la fin de l’allaitement de l’enfant.

Consultation en vue d’une réduction mammaire

Ici, nous ferons un résumé des informations que vous échangerez personnellement avec le Docteur Azoulay dans l’optique d’une potentielle réduction mammaire. Toutes ces opérations sont sujettes à une planification et un suivi personnalisés en fonction de chaque patient. La première consultation est primordiale dans le sens où elle permet de connaître les antécédents médicaux du patient, les raisons de sa démarche et ses attentes. Elle permet, par ailleurs, de créer un rapport de confiance mutuelle entre patient et médecin. De nombreuses photographies avant et après résultat y sont montrées.

La procédure, en elle-même, y est expliquée et les alternatives sont étudiées. Il faut savoir que chaque poitrine possède une taille et une forme différente et que les attentes diffèrent selon les patients. Aucune procédure ne peut atteindre les attentes exactes du patient. La poitrine est examinée pour s’assurer qu’il puisse y avoir une réponse aux attentes du patient. Le cheminement chirurgical, la taille des implants et l’emplacement des incisions/cicatrices y sont aussi étudiés. Il faut aussi savoir que les seins sont naturellement asymétriques. Les plus grands efforts seront fournis pour améliorer la symétrie des seins et s’approcher le plus possible de la taille désirée. Mais aucune garantie ne peut être donnée sur le résultat final.

Les différentes réductions mammaire

Il existe actuellement différentes méthodes de réductions mammaires. Chacune de ses méthodes a pour but de réduire l’excès de tissus mammaires, améliorer le contour des seins et repositionner les seins. La réduction mammaire standard se pratique avec une incision dite en forme d’ancre marine. Les incisions pratiquées lors d’une réduction mammaire s’étendent dans trois directions distinctes :

  • Tout autour de l’auréole
  • De l’auréole vers le sillon infra-mammaire de manière verticale
  • Horizontalement le long du sillon infra-mammaire

Pour avoir le minimum de cicatrices, il existe de nouvelles méthodes. Elles se pratiquent en retirant l’excès de tissus mammaires par excision ou liposuccion et permet d’obtenir des cicatrices seulement autour de l’auréole ou avec une ligne verticale allant jusqu’au sillon infra-mammaire. Même si tous les efforts seront faits pour les limiter, les cicatrices sont le résultat inévitable d’une chirurgie. Les cicatrices tendent à disparaître au bout de six à douze mois. Regardez nos photos avant et après réduction mammaire.

Réduction mammaire et auto augmentation

Dr Azoulay peut combiner une auto augmentation durant une réduction mammaire. Une nouvelle technique permettant à la partie haute du sein de garder sa forme. Un problème récurrent lié à la réduction mammaire est que le sein devient plat dans sa partie haute. Ce problème survient généralement de façon graduelle sur plusieurs mois. Cela est dû au repositionnement des tissus mammaires qui succombent à la gravité. L’auto augmentation est une procédure où une partie des tissus mammaires en excès est fixée au torse. Une portion de tissus est passée au-dessus et en dessous du muscle pectoral et sécurisé. Cela permet au sein de garder un aspect naturel.

Réduction mammaire sans cicatrice

Il existe aussi une technique de réduction mammaire sans cicatrice. Elle peut s’appliquer à certains individus. La réduction mammaire par liposculpture est réservée aux personnes ne souhaitant pas avoir les cicatrices liées à une réduction mammaire, mais qui sont prêtes à accepter d’obtenir un changement de taille beaucoup plus faible

La réduction mammaire en pratique

Réduction mammaire : L’intervention 

Cette opération chirurgicale est effectuée sous anesthésie générale. Une anesthésie locale par intraveineuse peut aussi être effectuée dans certaines circonstances. En fonction de la technique utilisée, l’opération durera entre deux et cinq heures. Dans la salle d’attente préopératoire, le marquage sur la poitrine, pour les incisions, sera effectué. Après une discussion avec l’anesthésiste, le patient est placé dans la salle d’opération. Après induction du sommeil, une solution est utilisée pour réduire la taille des vaisseaux sanguins et des capillaires permettant de réduire les saignements.

La réduction mammaire standard se pratique avec une incision dite en forme de trou de serrure ou d’ancre marine. Les incisions pratiquées lors d’une réduction mammaire s’étendent dans trois directions distinctes :

  • Tout autour de l’auréole
  • De l’auréole vers le sillon infra-mammaire de manière verticale
  • Horizontalement le long du sillon infra-mammaire

Plus la réduction mammaire à faire sera grande, plus large sera la cicatrice horizontale le long du sillon infra-mammaire. La peau et les tissus sont retirés et sculptés dans les quadrants internes et externes et au-dessus du téton. Le téton et l’auréole sont protégés par des tissus qui serviront à ajouter du volume au sein. Les tissus restants et le téton sont replacés dans le « trou de serrure » et les incisions sont refermées. Le Docteur Azoulay n’utilise pas d’agrafes pour refermer la peau. Toutes les incisions sont refermées avec des points de sutures placés, majoritairement, en-dessous de la surface de la peau. Ceci permet d’améliorer la qualité de la cicatrisation. Une auto-augmentation peut aussi être effectuée durant la réduction mammaire. Cette procédure additionnelle réutilise une partie des tissus laissé connectés au torse. Ce segment de tissus est passé au-dessus et en-dessous du muscle pectorale et est fixé.

Pour avoir le minimum de cicatrices, il existe de nouvelles méthodes. Elles se pratiquent en retirant l’excès de tissus mammaires par excision ou liposuccion et permet d’obtenir des cicatrices seulement autour de l’auréole ou avec une ligne verticale allant jusqu’au sillon infra-mammaire.

Réduction mammaire : après l’intervention 

Suite à l’opération, les patients peuvent ressentir un inconfort faible à modéré, facilement contrôlable grâce à des médicaments. Des gonflements, des hématomes, de la rigidité, chacun à des degrés divers et variés, peuvent arriver durant les semaines et les mois suivant l’opération. Les points de sutures sont retirés après cinq à sept jours. Les patients peuvent reprendre leur travail seulement quelques jours après l’opération. Des exercices physiques légers peuvent être exercés quatre à six semaines plus tard. Un soutien-gorge post-opératoire est porté entre deux à trois mois après l’opération, même s’il est recommandé de leur garder plus longtemps pour maintenir le contour des seins.

Le temps de guérison peut varier en fonction du patient et de la chirurgie effectuée. Après quelques semaines, les seins seront bien moins rigides et commenceront à sembler plus naturels grâce à l’effet de la gravité et de la guérison des tissus. La plupart des patients trouve que cela rend les seins plus naturels avec le temps. Il est généralement toujours possible d’allaiter après l’opération, mais cela ne peut être garanti.

Réduction mammaire : Les complications

Comme n’importe quelle opération, les complications sont rares si le chirurgien intervenant est compétent et expérimenté. Ces complications, citées de manière non exhaustive, peuvent inclure des risques anesthésiques, des saignements, des infections, des contractures capsulaires, un affaissement des seins, une faible guérison doublée d’une mauvaise cicatrisation, une asymétrie des seins et/ou des auréoles, un agrandissement des auréoles pouvant entraîner une chirurgie réparatrice voire le retrait total des implants. De façon plus rare, la formation de caillots sanguins et d’embolie est possible.

Des contenseurs de type Venodyne sont utilisés pour toutes les opérations chirurgicales mammaires. Ces contenseurs se plaçant au niveau des chevilles envoie un signal toutes les une à deux minutes permettant de réduire la circulation du sang dans les extrémités basses, réduisant le risque de formation de caillots sanguins et d’embolie. Le tabagisme réduit la circulation du sang dans la peau augmentant les risques de complications.

Contacter le Docteur Azoulay pour une réduction mammaire

Si vous souhaitez faire une réduction mammaire, contactez des maintenant notre centre chirurgicale de Paris et prenez rendez-vous avec le docteur Azoulay.

Vos questions sur la réduction mammaire

A partir de quel âge peut-on bénéficier d’une réduction mammaire ?

Dès l’âge de 17 ans, âge où la poitrine est totalement formée. Il faut pour cela une autorisation parentale. Plus l’intervention est précoce plus les résultats seront satisfaisants.

Peut-on allaiter après une réduction mammaire ?

Durant l’intervention les canaux qui amènent le lait jusqu’aux mamelons ne sont pas touchés. Il est donc possible d’allaiter après une réduction mammaire.

Cette opération peut-elle être réalisée avant les grossesses ?

Rien ne contre indique une grossesse après une réduction mammaire. Cependant il est recommandé d’attendre 1 an entre l’intervention et une grossess

Tarif de l’augmentation mammaire

Notre tarif comprend les frais d’hospitalisation, de bloc opératoire, anesthésiste, chirurgien, aide-opératoire, et le suivi.

Vous souhaitez poser une question au Dr Azoulay ?

Poser votre question en remplissant le formulaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2019 - Un site réalisé par Scarabe Dismiss