Accueil » Chirurgie esthétique de la silhouette » L’implant des mollets

L’implant des mollets

Implant des mollets à Paris - Dr Azoulay

Implants des mollets, qu’est ce que c’est ?

Beaucoup d’hommes et de femmes n’aiment pas la taille et la forme de leurs mollets. L’augmentation des mollets est une procédure utilisant des implants en silicone lisse et solide pour augmenter la taille et améliorer la forme des mollets. Les raisons de cette augmentation peuvent varier et incluent l’amélioration cosmétique et la nécessité reconstructive. Les hommes et les femmes culturistes pratiquent souvent cette opération pour améliorer la forme et la masse des muscles du mollet lorsque l’exercice physique n’est pas suffisant.

D’autres personnes font cette procédure pour améliorer les proportions, les définitions et les courbes de la partie inférieure des jambes. Les implants des mollets peuvent également être utilisés pour corriger l’asymétrie des muscles du mollet suite à un traumatisme physique ou une malformation génétique, comme dans le cas de la polio ou du Spina Bifida.

Les implants de mollet en pratique

Implants des mollets : Avant l’intervention

La consultation initiale

Durant la consultation initiale sera examiné : Les antécédents médicaux, les objectifs et les attentes du patient. La procédure et les alternatives sont discutées, et les mollets sont mesurés. L’examen physique permettra d’évaluer les déficiences des muscles gastrocnémien médial, latéral  et de déterminer si l’augmentation des mollets nécessitera un ou deux implants pour chaque jambe inférieure. Ensuite, la taille et la forme des implants sont examinées et choisies.

Les patients potentiels sont encouragés à discuter avec les patients précédents de leur chirurgie et de leurs résultats. Le chirurgien et son équipe sont toujours disponibles pour des questions. Après la première consultation et un temps de réflexion approprié, un nouveau rendez-vous est prévu pour la préparation de routine et obtenir le consentement du patient. Une prise de sang et une autorisation médicale sont nécessaires avant la chirurgie.

Implants des mollets : L’intervention

Cette procédure est réalisée en plaçant des implants de silicone solides et lisses dans des «poches» créées entre les muscles gastrocnémiens et leu tissu conjonctif externe.

Le muscle du mollet gastrocnémien est composé de deux têtes à l’arrière de la jambe inférieure; avec une tête médiale et une tête latérale. Le plus souvent, un seul implant est nécessaire sur le côté médial pour corriger la proportion des mollets. Cependant, pour les culturistes, ou ceux qui présentent des déficiences plus prononcées, les implants peuvent être utilisés pour améliorer les muscles gastrocnémiens latéraux et médiaux. Après la guérison, il n’y a aucune altération de la fonction musculaire normale, car aucun muscle n’est coupé ou détaché.

Cette intervention chirurgicale est réalisée dans notre centre sous anesthésie générale. Une anesthésie locale peut également être pratiquée.

La procédure prend habituellement une heure et demie à deux heures. En préopératoire, les lignes d’incision sont dessinées sur les zones qui vont être opérées.

La planification et le placement sont cruciaux. Les implants placés trop en arrière ne montreront pas d’amélioration adéquate vus de l’avant et de l’arrière. L’incision dans le pli naturel derrière le genou est expliquée au patient. Une fois le positionnement des implants approuvé, le patient discute avec l’anesthésiste et est amené à la salle d’opération. Après s’être endormi, le patient est retourné sur son ventre pour avoir un accès plus simple aux mollets. Des médicaments qui rétrécissent les vaisseaux sanguins et les capillaires pour réduire les saignements sont instillés. Une incision est faite dans le pli naturel derrière le genou. L’incision est poursuivie à travers le tissu conjonctif couvrant le muscle gastrocnémien.

Il est important de rendre la poche juste assez grande pour accueillir l’implant mais éviter un déplacement postopératoire. L’implant est ensuite soigneusement inséré dans cet espace. La même procédure est suivie pour l’implant supplémentaire. La peau est refermée avec des sutures résorbables, qui sont placées sous la surface de la peau pour permettre une meilleure cicatrisation. Une fois opérées, les jambes du patient sont enveloppées de bandages de compression.

Implants des mollets : Les complications

Comme avec la plupart des interventions chirurgicales, les complications sont peu probables si la procédure est effectuée par un chirurgien compétent. . Suivre les instructions post-opératoires est essentiel pour éviter les complications, qui comprennent :

– Les risques d’anesthésie,
– Saignement, infection,
– Déplacement de l’implant
– Asymétrie,
– Mauvaise cicatrisation
– Lésions nerveuses motrices ou sensorielles,
– Formation de caillots sanguins et risque d’embolie (complication rare mais mortelle)

Implants des mollets : Après l’opération

Après l’opération, les patients rapportent généralement une gêne légère facilement contrôlée par des médicaments. Des degrés variables de gonflement et d’ecchymoses disparaissent dans les jours et les semaines suivants l’opération. Les 24 à 48 premières heures consistent en un repos en position allongée avec les jambes surélevées pour réduire l’enflure. De courtes promenades jusqu’à la salle de bain sont autorisées. Le patient est revu pour un rendez-vous de suivi un ou deux jours après la chirurgie et encore une semaine plus tard. La douche est autorisée après la première visite post-opératoire.

Il n’y a généralement pas de sutures à retirer car des sutures résorbables sont placées sous la surface de la peau pour optimiser la cicatrisation. Après 48 heures, la marche légère est encouragée, l’exercice léger peut être repris au bout d’une à deux semaines. La marche normale et la reprise de la routine habituelle commencent habituellement trois semaines après la chirurgie, mais peuvent varier. L’activité intense telle que la bicyclette, le jogging et les exercices pour les jambes doit être évitée pendant huit semaines pour permettre une cicatrisation plus complète autour de l’implant. La peau va commencer à s’étirer, se détendre et perdre son aspect brillant au bout de deux à quatre semaines. La guérison complète prend du temps et de la patience, pouvant aller jusqu’à un an pour obtenir le résultat définitif.

Vous souhaitez poser une question au Dr Azoulay ?

Poser votre question en remplissant le formulaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright 2019 - Un site réalisé par Scarabe Dismiss