Accueil » Chirurgie esthétique de la silhouette » Le lifting des cuisses

Le lifting des cuisses

Lifting des cuisses à Paris - Dr Azoulay

Lifting de la cuisse, qu’est ce que c’est ?

Un lifting de la cuisse pour retirer l’excès de graisse

L’accumulation de graisse dans les cuisses résistant au régime et à l’exercice est un problème récurrent chez beaucoup de personnes. Un affaissement de la peau peut aussi être observé. Mais un lifting de la cuisse peut corriger ces problèmes.

Un lifting pour remodeler les cuisses

Les personnes ayant un excès de peau sur leurs cuisses peuvent éviter de porter certains types de vêtements. Le lifting de la cuisse est une procédure spécifiquement conçue pour remodeler les cuisses d’un individu. Le remodelage est réalisé en réduisant la quantité d’excès de peau sur les cuisses du patient et en resserrant le tissu mou qui se trouve en dessous.

Dans certains cas, le chirurgien retire de petites portions de graisse par liposuccion. Retirer des parties de graisse et de peau en excès réduit la circonférence de chaque cuisse. De plus, après ce lifting, la cellulite est éliminée et les cuisses du patient ont un aspect plus lisse et tonifié.

Un lifting pour corriger les problèmes moteurs

En plus d’être inesthétique, un excès de peau peut également entraîner des limitations fonctionnelles. Par exemple, les individus peuvent arrêter de marcher en raison du frottement excessif de cette peau et de l’irritation causée. Le lifting des cuisses peut corriger ce problème.

Une meilleure proportion des cuisses

Après un lifting de la cuisse, le patient aura des cuisses mieux proportionnées. Avec des cuisses mieux proportionnées, les contours de la partie inférieure de son corps sont grandement améliorés.

Les personnes pouvant envisager un lifting des cuisses sont :

– Les personnes insatisfaites par l’apparence de leurs cuisses.
– Ceux qui ont perdu beaucoup de poids et qui souhaitent améliorer la forme de leurs cuisses.
– Les personnes ayant perdu confiance en elles à cause de l’apparence de leurs cuisses.

Le candidat idéal pour un lifting des cuisses :
– a un poids stable
– a de la peau en excès au niveau des cuisses
– est en bonne santé et n’a pas de condition médicale particulière
– a une alimentation saine et variée et fait de l’exercice régulièrement
– a des attentes réalistes
– est non-fumeur ou prêt à s’arrêter de fumer pendant plusieurs mois

Le lifting des cuisses en pratique

Avant l’intervention

La consultation initiale

Les patients devront fournir des informations liées à leurs antécédents médicaux. Elles devront inclure les traitements médicaux antérieurs et les interventions chirurgicales qu’il a eues.

Le chirurgien évaluera la santé globale du patient. Il étudiera également la qualité de la peau du patient. À la suite de ces examens, il demandera au patient les résultats qu’il aimerait obtenir. Les patients sont encouragés à poser toutes les questions qu’ils souhaitent. Les patients prenant des suppléments à base de plantes, des médicaments ou des vitamines devront cesser d’en prendre deux semaines avant la procédure et durant deux semaines après.

Si le patient désire effectuer cette procédure, le chirurgien évoquera :

– Le type d’anesthésie qu’il recommande.
– Les risques et les résultats potentiels.
– Les tests pré-chirurgicaux à effectuer.
– Le besoin de venir avec un conducteur attitré.
– Le temps de la guérison.
– La nécessité d’avoir une personne de confiance aux côtés du patient durant les premiers jours

Le chirurgien pourra aussi prendre des photos pour le dossier médical du patient.

Le lifting des cuisses : L’intervention

Les patients arrivent avec leur conducteur attitré. Un lifting des cuisses prend habituellement 2 à 3 heures. Les patients subissant plusieurs procédures doivent s’attendre à ce que leur chirurgie dure plus longtemps. Leur conducteur doit rester au centre jusqu’à ce que le patient soit libéré pour rentrer chez lui.

  1. Marquage
    Selon les procédures effectuées, le chirurgien pourra faire plusieurs marquages sur le patient. Ces marquages sont utilisés comme point de référence durant l’opération.
  2. Anesthésie
    Le patient est placé sous anesthésie. Générale ou locale. Peu importe le type d’anesthésie utilisé, les patients ne ressentiront rien durant leur intervention.
  3. Une liposuccion peut être effectuée
    Grâce à la liposuccion, le chirurgien peut retirer les dépôts graisseux du patient qui ont résisté à l’alimentation et à l’exercice. Certains patients peuvent nécessiter ‘une liposuccion pour obtenir les cuisses minces qu’ils désirent. Cependant, la liposuccion en soi ne peut pas éliminer la cellulite ou l’excès de peau.
  4. De petites incisions sont créées
    Pour effectuer une liposuccion, un tube creux, fixé à un aspirateur, est inséré sous la peau. Le chirurgien créera plusieurs petites incisions sur la cuisse du patient.
  5. Insertion du tube
    Il insère le tube et une solution spéciale est utilisée pour casser la graisse. En cassant la graisse, le chirurgien peut la retirer plus facilement. Il retire la graisse en déplaçant doucement le tube d’avant en arrière. Les cicatrices d’une liposuccion sont extrêmement petites et s’amoindrissent avec le temps.
  6. L’incision pour le lifting de la cuisse est créée
    La longueur et l’emplacement de l’incision sont déterminés par le niveau de correction dont le patient a besoin. Un chirurgien expérimenté créera des incisions dans des zones qui vont généralement cacher les cicatrices qui en résultent, rendant les cicatrices pratiquement indétectables.

Emplacements internes et externes de l’incision :

Pour un lifting de la cuisse intérieure, l’incision est généralement créée dans la région de l’aine et le pli interne de la cuisse.

Sculpter la cuisse externe nécessite une incision dans la région de l’aine qui s’étend autour de la hanche.

  1. Redraper le tissu sous-jacent
    Après l’incision, le chirurgien redrape le tissu sous-jacent et le fixe. Cela fournit au patient les contours lisses qu’il était incapable d’obtenir avec de l’exercice.
  2. L’excès de peau est retiré
  3. Les incisions sont refermées
  4. Pansement chirurgical
    Les pansements chirurgicaux recouvrent les incisions.
  1. Un tube de drainage peut être utilisé
    Ce tube empêche le liquide de s’accumuler, réduisant ainsi l’incidence d’un gonflement excessif.
  1. Pose du vêtement de compression

Chaque cuisse est enveloppée dans un vêtement de compression. Cette compression continue aide à réduire le gonflement et à maintenir la nouvelle forme des cuisses. Les résultats sont visibles immédiatement après la procédure et s’amélioreront avec le temps. Ces vêtements de compression seront portés pendant au moins quatre semaines.

Après l’intervention

La guérison

Des instructions sont fournies

Avant que le chirurgien libère ses patients pour qu’ils rentrent chez eux, il leur fournit un imprimé détaillant les soins à effectuer ainsi que les restrictions et les conseils nécessaires pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Position debout et marche périodique

Les patients auront du mal à rester debout pendant quelques jours. Une personne proche devra donc rester aux côtés du patient les premiers jours. Les patients sont encouragés à marcher car cela aide à améliorer le flux sanguin dans les jambes et réduit la probabilité de formation de caillots sanguins.

La sensation d’engourdissement est un phénomène commun

Les patients ressentent généralement une inflammation et des sensations cutanées étranges à proximité des incisions, y compris un engourdissement, mais ces problèmes diminuent significativement au bout de trois semaines.

Prendre les médicaments indiqués

Le chirurgien fournit habituellement à ses patients des médicaments. Ces médicaments sont importants car ils garantissent que le patient soit à l’aise durant le processus de guérison.

Évitez de mettre de la tension sur les sutures

Il est essentiel que les patients évitent de monter et de descendre des escaliers, de s’accroupir et de soulever des objets lourds durant leur convalescence. Ces actions soumettent les sutures à une tension, rendant les cicatrices plus visibles après la guérison.

2 jours après la chirurgie :

Les patients restent au lit les deux premiers jours.

Trois jours après la chirurgie, les pansements sont retirés lors de la visite de suivi. Une fois le pansement retiré, le chirurgien pourra prescrire les bons médicaments au patient.

Une à deux semaines après la chirurgie :

Après une semaine, les patients peuvent reprendre leur routine. Les sutures sont retirées au bout de deux semaines. Mais il faut plusieurs semaines avant que les cuisses ne retrouvent une apparence normale.

Trois à douze semaines après la chirurgie :

La majorité des patients peut reprendre le travail dans les trois semaines suivant leur chirurgie.
Pendant environ 3 semaines, les jambes seront très probablement sensibles à la stimulation directe. Les patients devront éviter tous contacts physiques.
Après trois semaines, les patients peuvent reprendre lentement leurs activités.
Initialement, les cicatrices qui en résultent seront roses et dures. Mais cela ne dure que six semaines.
En règle générale, tout gonflement disparaît au bout de huit à douze semaines.

Vos questions sur le lifting des cuisses

Pourquoi cette intervention plutôt qu’une simple lipoaspiration ?

Le chirurgien décide de proposer une lipoaspiration seule ou associée à un lifting de cuisses. Cela dépend de l’excès de graisse ou du relâchement de la peau de la partie interne des cuisses.

Après combien de temps peut-on reprendre une activité normale ?

Une forte tension des tissus à la racine de la cuisse est provoquée par cette intervention. Il est interdit d’écarter les cuisses les 15 premiers jours. C’est progressivement après ces 15 premiers jours qu’une activité normale pourra être reprise.

LQuelles interventions peut-on associer à un lifting de cuisses ?

Il est possible d’associer une liposuccion des cuisses, qui permettra d’améliorer le résultat esthétique.

 

Tarif du lifting des cuisses

La liposculpture n’a pas pour effet premier de traiter la peau d’orange. Mais en enlevant la masse graisseuse d’une partie du corps, l’effet peau d’orange s’atténuera fortement.

Vous souhaitez poser une question au Dr Azoulay ?

Copyright 2019 - Un site réalisé par Scarabe Dismiss